Qu'est ce qu'une « Cigar Box Guitar » ( ou CBG ) ?

Littéralement, c'est une guitare fabriquée avec une boîte de cigares pour caisse de résonance.

Au sens large, c'est une ou plusieurs cordes tendues sur une caisse et un manche.

 

D'où viennent les Cigar Box Guitars (ou CBG) ?

 

Les origines de la cigar box guitar remontent à 1840, lorsque sont apparues les premières petites boîtes à cigares. Avant cette date les cigares étaient emballés dans des caisses de cent pièces ou plus. Des instruments bricolés avec toutes sortes de boîtes existaient déjà précédemment mais l'arrivée de ces petites boîtes toutes prêtes en a favorisé le développement.

C'est donc entre 1840 et 1890 que les premiers instruments de musique à partir de boîtes de cigares ont été construits. La CBG était née.

On aime à penser que ce sont les esclaves noirs qui les ont inventé. 

Mais c'est relativement inexacte d'un point de vue historique. En effet, on sait que les Cajuns de Louisiane fabriquaient des instruments avec des objets de récupération depuis au moins le début du XIX°siècle.

En revanche, ce sont les esclaves noirs qui ont su les sublimer en accompagnant leurs chants dans les exploitations de coton, donnant naissance au blues.

C'est dans ces régions du Sud des Etats Unis et à cette époque que sont apparus les premiers jug bands et blues bands, accompagnés par divers instruments dont les Cigars Box Guitars, mais aussi banjos « maison » fretless par exemple. L'imagination des musiciens étant fertiles en l'absence de moyens, on a vu aussi apparaître aussi des washtubs bass (guitares basses fabriquées à partir d'une bassine à linge) ou encore de sympathiques instruments à percussion avec des washboards (à base de planches à laver le linge)

On trouve un bon nombre d'archives de ces groupes, pouvant être composés aussi bien de noirs que de blancs. Ils ont eu une influence majeure sur le Delta Blues, dans les états du sud au début du XX° siècle

Bien sûr, les instruments plus « classiques » comme les banjos, harmonicas, violons et guitares... dominaient néanmoins l'univers musical à cette époque.

Puis vint la grande crise de 1929. Dans cette période de dépression, les instruments de musique sont redevenus trop chers pour certains musiciens. La débrouille a repris et les cigar box guitars réapparaissent pour accompagner le blues. C'est à cette époque que va réellement émerger cet instrument.

Pour tomber à nouveau dans un relatif oubli à la fin de cette crise économique.

Ensuite on aperçoit des CBG plus épisodiquement, jouées par des artistes tels qu' Hendrix ou McCartney.

 

Le véritable renouveau intervient dans les années 90 à 2000 et se poursuit depuis. Support d'une nouvelle expression du blues qui se réfère directement aux racines de cette musique, cette fois toute une culture l'accompagne, avec des instruments très roots ou plus sophistiqués, des clubs de passionnés, des festivals. Tous envoûtés par la magie et le frisson unique que procure ce blues, qui porte la paternité du rock.

L'instrument est enfin sorti de l'anonymat, favorisé par le développement des réseaux sociaux - il suffit de se rendre sur Youtube pour s'en convaincre - grâce à des artistes emblématiques tels que Seasick Steve mais aussi à des talents moins connus comme Justin Johnson, Mike Swoden, et bien d'autres.

 

Kris

The Houseborow Corp.

7, rue Pierre Le Baud 35410 Chateaugiron/France

Contact:  the.houseborow.corp@gmail.com, tel au 06.59.95.85.09 ou 

  • Facebook Social Icon
  • Icône sociale YouTube

© 2017 Créé par The Houseborow Corp.